Lorsque l’on dispose d’une épargne, il est bon de la placer afin qu’elle fructifie. Cependant, les produits d’épargne proposés par les établissements bancaires ne vous satisfont pas, pas plus que ne vous satisfont les actions ou les autres possibilités d’investissements traditionnelles. Vous souhaitez obtenir des rendements plus élevés ? Vous désirez allier votre investissement à une passion ou à un loisir ? Vous en avez la possibilité grâce aux placements alternatifs. Différents des formes de placement évoquées, ils se montrent fructueux, mais vous exposent à des risques notables. Que sont donc ces placements alternatifs ? Que peuvent-ils vous apporter et quels sont leurs risques ?

1- En quoi consistent les placements alternatifs ?

     1.1- Qu’est-ce qu’un placement alternatif ?
     1.2- Comment effectuer un placement alternatif ?
     1.3- La vigilance est de mise

2- Quels sont les avantages et les risques d’un placement alternatif ?

3- Des exemples de placements alternatifs

     3.1- Un placement alternatif dans le cinéma
     3.2- Un placement alternatif dans l’art
     3.3- Un placement alternatif dans les forêts ou dans l’agriculture
     3.4- D’autres exemples de placements alternatifs

1- En quoi consistent les placements alternatifs ?

Les produits d’épargne bancaires sont connus : livret A, assurance-vie, comptes titres, PEL ou encore PEA. En parallèle, d’autres moyens de placer votre argent s’offrent à vous comme les bons de caisse, les obligations ou les actions. Néanmoins, ces moyens destinés à recueillir votre épargne sont à vos yeux trop communs. Certains vont même jusqu’à déboucher sur un faible rendement. Alors dirigez-vous vers les placements alternatifs.

          1.1- Qu’est-ce qu’un placement alternatif ?

Le placement alternatif se distingue de ce que peut vous proposer une banque ou une compagnie d’assurances. Il s’agit d’investir dans des secteurs d’activité ou dans des biens divers. Par exemple, vous pouvez investir dans les matières premières, dans les métaux précieux ou dans le vin. Ce procédé aboutira à une meilleure fructification de vos fonds.

Aujourd’hui, ces placements alternatifs occupent une place croissante dans les domaines de l’épargne et de l’investissement. En effet, cette opportunité se voit de plus en plus prisée par les épargnants. Diversifier leur épargne et placer leurs capitaux dans des boissons alcoolisées, dans des diamants, dans des panneaux solaires ou dans tout ce qui génère des profits les réjouissent. D’ailleurs, la liste des investissements potentiels n’en finit pas. De nouvelles possibilités de placements alternatifs font leur apparition de manière fréquente.


          1.2- 
Comment effectuer un placement alternatif ?

Ces placements vous intéressent mais vous ignorez comment vous y prendre ? Vous craignez une procédure complexe ? Soyez tranquille. Il existe des structures et des spécialistes à même de vous aider dans cette démarche.

Sachez que divers canaux de distribution proposent les placements alternatifs. Vous pouvez passer par eux, comme vous pouvez solliciter des intermédiaires agréés tels que des courtiers d’assurance ou des agents bancaires.

          1.3- La vigilance est de mise

Attention ! Avant que vous ne réalisiez votre investissement, des informations concernant les produits vous seront communiquées. Elles vous aideront à savoir s’il faut vous impliquer dans cette opération financière ou non. Cela dit, ces informations ne sont pas contrôlées. Les placements alternatifs n’étant soumis à aucune surveillance de la FSMA, l’Autorité des services et marchés financiers, l’exactitude des informations n’est pas garantie. Par conséquent, faites montre de vigilance.

 

2- Quels sont les avantages et les risques d’un placement alternatif ?

Si vous destinez votre épargne à un placement alternatif, des chances de rendement important s’offriront à vous. Ces placements présentent effectivement un taux de rendement supérieur à ceux des produits de placement habituels, notamment à celui du livret A. Situé sous la barre des 1%, ce dernier se montre incapable de couvrir l’inflation.

Par ailleurs, en investissant de la sorte, vous pouvez assouvir une passion ou agir en faveur d’une cause qui vous tient à cœur. Si vous êtes cinéphile, vous pouvez vous muer en producteur en finançant des productions cinématographiques. Si vous ressentez un attachement à l’agriculture, vous viendrez en aide à des agriculteurs en mettant votre argent à leur disposition. (Lire la partie suivante)

Mais si les perspectives de rendement sont élevées, les risques de perte le sont autant. Dans un premier temps, soyez vigilant face aux promesses de rendement. Assurez-vous de leur réalisme avant d’investir votre capital. Ensuite, tenez compte des conseils suivants :

– Limitez votre investissement en ne plaçant qu’une part minoritaire de votre épargne

– N’investissez que dans des produits connus de vous. Il sera plus simple d’évaluer les risques.

– Pensez à contrôler l’identité de la société qui vous transmettra les informations sur le produit

 

3- Des exemples de placements alternatifs

Conjuguer gains d’argent et plaisir constitue l’une des caractéristiques des placements alternatifs. Découvrez des exemples de secteurs d’activité ou de biens divers dans lesquels vous pouvez investir tout en assouvissant une passion ou tout en œuvrant pour une cause.

         3.1- Un placement alternatif dans le cinéma

Ce placement offre 3 avantages :

– Cinéphile ou cinéphage, vous deviendrez producteur de films et participerez à une entreprise créatrice

– Vous bénéficierez de réductions d’impôts sur le revenu si, pour votre placement, vous passez par les Sofica (Sociétés de Financement de l’Industrie Cinématographique et de l’Audiovisuel)

– Vous viendrez en aide à une industrie confrontée à un constant besoin de fonds

Dès qu’un spectateur payera la 1e entrée en salle, vous toucherez des revenus.
         

          3.2- Un placement alternatif dans l’art

Ce placement alternatif offre 2 avantages :

– Vous pouvez acheter de belles œuvres d’art

– Cet investissement n’étant pas pris en compte pour la valorisation de votre patrimoine, vous éviterez d’être soumis à l’ISF

Cependant, ce type d’investissement est accessible aux personnes qui jouissent d’une certaine fortune.

          3.3- Un placement alternatif dans les forêts ou dans l’agriculture

Investir dans des parts de forêts est possible. Cela conduit à une défiscalisation. Vous profiterez :

– D’une réduction fiscale de 18% sur le revenu

– D’une réduction de 50% de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune

Vous deviendrez dans le même temps protecteur de la nature et participerez au défi planétaire du 21e siècle.

En outre, si vous aimez la nature, il vous est conseillé d’investir dans les vaches laitières. Cela revient à vous lancer dans une épargne solidaire. Non seulement vous aiderez des agriculteurs à acquérir leur bétail, mais vous toucherez également des dividendes conséquents.

          3.4- D’autres exemples de placements alternatifs

Investissements dans le cinéma, dans l’art, dans les forêts ou dans l’agriculture, voilà de belles possibilités pour faire fructifier votre épargne tout en éprouvant un plaisir personnel. De plus, ces possibilités sont abondantes. Vous pouvez aussi placer vos capitaux notamment dans :

– Le photovoltaïque

– Les voitures de collection

– Les bijoux et les pierres précieuses

– Les montres

– Les parkings

– Les manuscrits

– Les bandes dessinées

– Les sportifs

 

Conclusion :

Du fait de leur complexité, les placements alternatifs étaient auparavant réservés aux institutions et aux investisseurs à valeur nette élevée. Aujourd’hui, ils s’ouvrent à tous grâce à divers véhicules de placements et à des transactions plus simples à effectuer.

Bien que moins expérimentés que la clientèle historique, les épargnants français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers ces placements. Ils sont séduits par leurs avantages et par la qualité de l’offre émanant des opérateurs. Il est vrai que les placements traditionnels sont de moins en moins attractifs en raison de taux d’intérêt qui vont en diminuant. Celui du livret A en est la preuve. Il va jusqu’à atteindre un niveau ridicule, à la limite de l’inexistence.