Tous savoir sur la cession et transmission d'entreprise
T

Tous savoir sur la cession et transmission d'entreprise

Mis à jour 24 février 2018
Écrit par Martin Moretti
Note : 0 / 5 sur 0 vote

En tant que dirigeant d’entreprise, il existe de nombreuses raisons convergentes vers la cession de celle-ci, et ce, quelque soit votre âge. Si c’est votre départ à la retraite qui vous pousse à céder votre compagnie, renseignez-vous sur les conditions financières dont vous pouvez bénéficier. Sachez que vous disposez de temps pour bien préparer votre départ et ainsi mener à bien de manière sereine toutes les étapes requises. Il vous faudra trouver la meilleure configuration afin d’assurer un avenir serein à votre entreprise. Le premier conseil que vous trouverez dans cet article est le suivant : l’idée de s’efforcer à trouver une personne identique à vous-même mais plus jeune est un mauvais plan, car cette personne n’existe pas. Ainsi, il va vous falloir vous adapter, et adapter votre entreprise, afin de faciliter au maximum sa reprise par un tiers.

Bien se préparer à transmettre son entreprise

Il est évident que le moment pour transmettre son entreprise ne doit pas être choisi au hasard. Sachez que plus l’effectif de l’entreprise est réduit, plus celle-ci a tendance à s’identifier à son dirigeant. Ainsi, vous devez tout d’abord être certain de vouloir vous séparer de votre entreprise, réfléchir à la transmission de vos compétences et identifier les clés de succès de cette cession, afin d’affiner le profil du repreneur. S’il s’agit d’une entreprise un peu plus structurée, il vous faudra identifier les « Hommes Clés » afin de préparer au mieux le fonctionnement de l’entreprise une fois que vous ne serez plus là pour la gérer. Ainsi, Il vaut mieux céder une entreprise en développement ou avec un réel potentiel plutôt qu'une entreprise en déclin. L’entreprise finançant sa propre reprise, la part de la Capacité d’Auto-Financement (CAF) qui sera affectée au rachat pourrait pénaliser d’autres besoins de l’entreprise. Il est important que votre entreprise soit toujours compétitive lors de la cession, et il est également important d’analyser la conjoncture économique actuelle.

Se faire accompagner pour céder son entreprise

Les réseaux consulaires que sont la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de France et les Chambres des Métiers et de l’Artisanat sont engagés auprès des cédant d’entreprise. Ces chambres sont des aides précieuses puisqu’elles accompagnent et aident les cédant au mieux dans leur recherche du meilleur repreneur pour leur société. Apportant un ensemble de compétences et d'expertises outils pour faciliter la cession des entreprises de leurs territoires tel un diagnostic de cessibilité d’entreprise, une évaluation de celle-ci, un dossier de présentation, la préparation et la diffusion d’une annonce de cession, la gestion des bourses d’opportunités et même une aide à la sélection des candidats repreneur.
Il est important d’être au courant de ces accompagnements, car plus ils commencent tôt, plus le traitement des différentes étapes sera efficace.

Évaluer son entreprise

L’évaluation de votre entreprise est essentielle car le fait de connaître ses points positifs et négatifs vous permettra d’appuyer votre position lors de négociations avec des repreneurs potentiels

Ainsi vous devez faire le diagnostic de votre entreprise selon différents aspects :

Son activité : quelle est l'évolution du marché ? Quelle est la situation votre entreprise ? Vous pouvez établir ce que l’on appel en marketing une matrice SWOT, c’est-à-dire déterminer les forces et les faiblesses en interne de votre entreprise, ainsi qu’en externe les opportunités et les menaces actuelles. Il faudra également étudier votre concurrence directe, son état et ses évolutions.

Les moyens de production : les outils de production sont-ils en bon état ? Respectent-ils les normes en vigueur ? A quelles valeurs sont-ils estimés ?

Les ressources humaines : comment définiriez-vous le climat régnant dans l’entreprise ? Existe-t-il un repreneur potentiel parmi les salariés ? Y a-t-il des accords tacites devant être formalisés ?

Les contrats en cours: quelle est l'échéance du bail commercial ? Les contrats d'assurance sont-ils tous à jour ?

Les aspects financiers: Pour valoriser son entreprise, il existe plusieurs méthodes basées sur le chiffre d'affaires, la rentabilité ou sur les aspects patrimoniaux. Vous devez ainsi préparer un argumentaire expliquant l'évolution du chiffre d'affaires et des résultats. Vous devez également vous demander si la gestion de la trésorerie est bel et bien optimale ?

Pour vous aider dans l’élaboration de ces différents diagnostics, n’hésitez pas à vous aider de votre comptable, ou à vous tourner vers votre chambre des métiers et de l’artisanat.

Trouver le repreneur

La recherche d'un repreneur qui saura pérenniser l'entreprise n'est pas si simple. Quel profil de repreneur favoriser ? Comment le trouver ? 

Le repreneur peut présenter différents profils : membre de la famille, salarié de l'entreprise, professionnel du secteur ou autre… Il se peut qu’il soit déjà chef d’entreprise et souhaite changer d’activité ou se diversifier. Il peut également souhaiter faire grossir son entreprise ou qu’il appartienne à un groupe déjà très développé.

Selon les profils, les moyens d'approche et de diffusion seront différents. Dans certains cas, le cédant devra se faire accompagner pour chacune des étapes de recherche du repreneur.

Des repreneurs pourront entrer en contact avec vous via des fournisseurs, par le réseau ou par des marchands de fonds spécialisés.

Collaborer avec le repreneur

Une fois le repreneur identifié, plusieurs modalités de départ peuvent être envisagées.
Au niveau de l’organisation, repreneur et cédant peuvent se rejoindre sur la décision d’une transmission rapide, qui sera effective le jour du départ du cédant. C’est-à-dire que le jour où il abandonne ses fonctions de dirigeant, est également le jour où le repreneur acquiert les siennes.

Il est également probant de se mettre d’accord sur une période dite de tutorat, où le cédant sera tuteur du repreneur durant une période donnée. Ce tutorat prendra la forme d’une convention déterminée par une durée, un rôle et des missions.

Au niveau financier à présent, le dirigeant sortant peut proposer au repreneur la mise en place d'un crédit-vendeur, ce qui signifie que lors de la reprise de la société, le repreneur devra apporter une partie du montant du rachat de l'entreprise. Pour payer la somme restante, le repreneur bénéficie d'un crédit de la part du cédant. Le crédit-vendeur est donc un accord ayant donc pour finalité d’établir les modalités et la durée du crédit.

Négocier et conclure

Lorsque vous entamer les négociations avec le repreneur que vous aurez choisi, il est assez commun de lui faire signer un accord de confidentialité, l’engageant ainsi à ne pas utiliser les informations que vous lui aurez dévoilées à mauvais escient, et à respecter ainsi le secret professionnel. Par la suite, il vous remettra une lettre d’intention dans laquelle il mentionnera des informations capitales telles l’estimation du prix, le calendrier indicatif pour la reprise de l’entreprise et d’autres informations toutes aussi essentielles.

L’étape suivante est la signature de la promesse de vente, qui ne sera signée qu’une fois les conditions de la vente déterminées et acceptées. Cette promesse de vente reprend tous les accords trouvés et prévoit les conditions de financement de la cession.

Enfin, l’acte de vente sera signé selon les conditions et la date prédéfinis.

LIRE LA SUITE

Vous avez un projet ? Besoin de comparer les offres avant de vous lancer ?

Décrivez votre demande en quelques clics

Et profitez de notre service personnalisé pour obtenir les meilleurs offres du marché.

Articles en relations

ARTICLES RÉCENTS

Ecologie
Recevez jusqu'à 2 000 €uros pour financer vos travaux de rénovation énergétique.
Qui peut bénéficier de la prime coup de pouce économies d'énergie ?

Tous les ménages peuvent bénéficier de cette offre. Les montants de primes attribués seront cependant différenciés en foncti...

Economie d'énergie
Ecologie
Climatisation réversible, quels avantages ?
Climatisation réversible, quels sont les avantages ?

Le principe de fonctionnement d'une climatisation réversible est souvent apparenté à celui d'une pompe à chaleur air-air : l...

Chauffage & climatisation
Finances
Dispositif de la Loi Pinel
Présentation du dispositif de la Loi Pinel

Grâce à la loi Pinel, financez votre projet d’investissement immobilier sur le long terme : Achat d’une résidence seconda...

Placements financiers
Finances
Les conditions de défiscalisation de la loi Censi Bouvard
Les conditions de défiscalisation de la loi Censi Bouvard

La loi Censi-Bouvard entre dans le cadre de la location en meublé non professionnel (LMNP). Ce dispositif est calqué sur la ...

Placements financiers
Entreprise
Tous savoir sur la cession et transmission d'entreprise
Tous savoir sur la cession et transmission d'entreprise

En tant que dirigeant d’entreprise, il existe de nombreuses raisons convergentes vers la cession de celle-ci, et ce, quelque...

Comptabilité, Gestion, Secrétariat
Entreprise
Acheter une caisse enregistreuse pour votre activité commerciale
Quelles questions se poser avant l'achat d'une caisse enregistreuse ?

Vous avez besoin d’acquérir une caisse enregistreuse pour votre commerce mais vous ne savez pas comment la choisir. Trouvez...

Équipements et fournitures
Entreprise
S'informer sur les distributeurs automatiques de boissons, snacks
S'informer sur les distributeurs automatiques de boissons, snacks

Au sein de chaque entreprise on retrouve un lieu de convivialité, où les employés, les clients et les visiteurs peuvent se r...

Distribution automatique de boisson
Entreprise
S'équiper d'une machine à affranchir
Pourquoi s'équiper d'une machine à affranchir ?

Vous en avez assez de cette activité chronophage qu’est l’affranchissement du courrier ? Il est temps de vous munir d’u...

Équipements et fournitures
Remonter