Comment choisir sa mutuelle sénior ?
C

Comment choisir sa mutuelle sénior ?

Mis à jour jeu. à 11:41
Note : 0 / 5 sur 0 vote

Devenir retraité signifie que vos dépenses de santé sont amenées à s’accentuer. Il est indispensable de trouver le bon équilibre entre le tarif de vos cotisations et vos couvertures. Ainsi vous maintenez vos revenus devenus plus faibles tout en possédant une mutuelle qui vous correspond.

Soyez conscient de l’importance de votre santé, senior !

Pour beaucoup, la retraite rime avec liberté et repos, mais il ne faut pas négliger le fait que retraite rime aussi avec senior. Les seniors sont les plus vulnérables face aux nombreuses dépenses de santé. C'est la raison pour laquelle la retraite doit être préparée grâce à une mutuelle adaptée à ses besoins. Les consultations chez les spécialistes risquent d'augmenter, comme les soins de santé, les opérations et les acquisitions d'équipements.  

Une mutuelle adaptée vous dispensera d'investir vos économies dans ces charges. 

Votre pouvoir d’achat baisse mais pas vos dépenses de santé

Selon une étude de l’association UFC-Que Choisir réalisée en 2011, les mutuelles senior coûtent, en moyenne, 94€ par mois à un assuré. Comment faire face à ces dépenses de santé qui ne cessent d’augmenter au fil des années alors que vos revenus diminuent ? Vous devez adopter de nouvelles habitudes pour maîtriser votre budget global sans négliger vos loisirs. Pourtant, les dépenses de santé représentent une part importante dudit budget.

Savoir anticiper pour éviter les mauvaises surprises

Efforcez-vous d'anticiper vos futurs besoins dès à présent, surtout si vous êtes fraîchement retraité ou si vous le deviendrez prochainement. A partir de 65 ans, certaines mutuelles peuvent refuser de nouveaux adhérents. C’est pourquoi vous devez choisir la bonne mutuelle le plus tôt possible.

Ce n’est pas au moment ou un imprévu fera surface que vous pourrez changer de mutuelle ou modifier vos garanties. Vous ne pouvez résilier votre assurance qu’a la date d’échéance.

Vous pouvez éviter ces désagréments en prenant les mesures nécessaires dès maintenant.

Avant de choisir la mutuelle adaptée à vos besoins de santé et à votre budget, ayez conscience des garanties et options qui vous sont nécessaires : hospitalisation, soins médicaux, optique, dentaire. La garantie hospitalisation semble être celle à privilégier pour la couverture des risques les plus sérieux. 

Personnalisez-les selon votre profil et choisissez le niveau de couverture que vous souhaitez pour chacun. Optez pour une couverture maximale pour les garanties que vous jugez indispensables. Les coûts des options que vous rajouterez peuvent entraîner une augmentation du prix de votre cotisation.

N’hésitez pas à comparer les mutuelles des différentes compagnies d’assurance grâce à notre comparateur gratuit et choisissez la mutuelle qui vous correspond.

Garder sa mutuelle collective ou opter pour une mutuelle individuelle ?

Vous arrivez à la retraite ? Selon l’article 4 de la loi n° 89-1009 du 31 décembre 1989 dite loi Evin, vous avez la possibilité de garder les mêmes garanties que celles incluses dans votre contrat de mutuelle collective lorsque vous étiez salarié.

Comment procéder pour conserver ma mutuelle collective ?

Arrivé à la retraite, vous avez 6 mois après la date de fin de votre contrat pour faire votre demande à l’organisme d’assurance par lettre recommandée. L’assureur est obligé de vous proposer les garanties similaires à celles que vous possédiez.

Soyez vigilant. Les garanties contenues dans votre contrat peuvent ne plus correspondre à vos nouveaux besoins et à vos nouvelles dépenses de santé. N’hésitez pas à vous renseigner et à comparer les assurances. Choisissez-en une adaptée à vos besoins.

Au niveau financier, si vous conservez votre mutuelle collective, attendez-vous à ce que vos cotisations augmentent. Pour les contrats signés avant le 1er Juillet 2017, votre cotisation peut augmenter jusqu’à 50%. Pour les contrats signés après cette date, l’augmentation des cotisations est plafonnée et plus encadrée :

  • Lors de la 1e année, vous aurez, à votre charge, la partie que finançait votre employeur en plus de votre cotisation de base
  • La 2e année, l’augmentation des tarifs ne pourra pas dépasser 25%
  • La 3e année, l’augmentation des tarifs ne pourra pas dépasser 50%
  • A partir de la 4e année, les tarifs ne sont plus plafonnés. Vos cotisations peuvent augmenter.

De plus, votre conjoint et vos enfants ne seront plus couverts. Vous serez assuré individuellement. Vous comprendrez que cette formule est moins avantageuse qu’une mutuelle individuelle, en particulier si vos besoins de santé ont évolué.

Vous avez un projet ? Besoin de comparer les offres avant de vous lancer ?

Décrivez votre demande en quelques clics

Et profitez de notre service personnalisé pour obtenir les meilleurs offres du marché.

Articles en relations

Tout savoir sur les contrats prévoyance
Ce qu’il faut savoir sur les contrats d'assurance prévoyance

La prévoyance constitue un terme générique qui désigne les contrats d’assurance dont le but est de prévenir les risques liés...

Santé
Opter pour une assurance prévoyance collective
Pourquoi opter pour une prévoyance collective

Vous avez la capacité de couvrir vos salariés (ou partie) avec une assurance conçue pour eux. Souscrire une assurance de pr...

Santé
Avantages de la prévoyance décès
Le principe et les avantages de la prévoyance décès

La prévoyance décès fait partie des couvertures les plus répandues des garanties. Il s'agit d'une protection sociale souvent...

Santé
Tout comprendre sur la mutuelle prévoyance
Mutuelle prévoyance : Tout comprendre

Au même titre que les autres mutuelles et assurances, une mutuelle prévoyance constitue un acteur complémentaire. Il s'agit ...

Santé
L’assurance indemnité journalière
Le fonctionnement de l’assurance indemnité journalière

Parfois, les surprises de la vie peuvent se montrer désagréables. Les accidents de la circulation, la maladie, les accidents...

Santé

ARTICLES RÉCENTS

Guides Impôts
Taux impôt sur le revenu : Comment calculer le taux ?
2019 Taux impôt sur le revenu

Quel sera mon taux d’impôt sur le revenu ? Quelle part de mes revenus sera versée à l’Etat ? Telles sont les questions que v...

Impôts sur le revenu
Guides Impôts
Comment est calculée la taxe d'habitation
Comment est calculée la taxe d'habitation ?

Comment est calculée la taxe d’habitation ? Cette question peut vous tarauder si vous devez vous acquitter de ladite taxe en...

Impôts locaux
Guides Impôts
Taxe d'habitation : résidence secondaire
Taxe habitation résidence secondaire

Au cours de sa campagne électorale, le candidat Emmanuel Macron a promis une disparition totale de la taxe d’habitation en 2...

Impôts locaux
Guides Impôts
Defiscalisation Pinel 2019
Defiscalisation Pinel

Depuis 2014, dispositif qui rencontre un succès important. Il connaît une telle réussite qu’il s’est vu prolonger jusqu’au t...

Loi Pinel
Guides Impôts
Héritage impôt à payer : Les différents modalités
Héritage impôt à payer : 2 étapes pour bien optimiser

Un proche vient de disparaître en vous léguant ses biens. S'ouvre sa succession et vous vous retrouvez désemparé devant l'am...

Héritage
Ecologie
Primes énergie: Recevez jusqu'à 2 000 euros pour financer vos travaux de rénovation énergétique.
Primes énergie: Qui peut bénéficier de ce coup de pouce ?

Si tous les ménages peuvent bénéficier de cette offre,  le montant des primes variera selon le niveau de ressources de ...

Economie d'énergie
Ecologie
Climatisation réversible, les avantages de cette équipement
Climatisation réversible, quels sont les avantages ?

Le principe de fonctionnement d'une climatisation réversible s'apparente à celui d'une pompe à chaleur air-air. La fonction ...

Chauffage & climatisation
Guides épargne
Dispositif de la Loi Pinel
Défiscalisation: Présentation du dispositif de la Loi Pinel

Grâce à la loi Pinel, financez votre projet d’investissement immobilier sur le long terme : - Achat d’une résidence secon...

Valeurs mobilières
Remonter